Cancer des ovaires : le traitement chirurgical préserve la fertilité

Publié le : 28 septembre 2020

Dans une étude parue dans la revue Fertility & sterility, des chercheurs suédois montrent que le traitement chirurgical du cancer de l’ovaire ou des tumeurs « borderline » apparentées permet de préserver la fertilité des femmes. Il consiste « à conserver l’utérus et à retirer uniquement certaines parties des ovaires ». Si de nombreux travaux évaluent l’efficacité de ce traitement, son impact sur la fertilité n’avait pas été analysé. En utilisant les données nationales[1], les chercheurs suédois montrent que 23% des femmes opérées selon cette méthode ont eu un enfant après traitement. Seules 9% d’entre elles ont dû recourir à la fécondation in vitro.

[1] L’échantillon a rassemblé 277 femmes. En Suède, « 700 femmes développent un cancer des ovaires chaque année », dont 20% présentent une tumeur « borderline ». « Un tiers de ces tumeurs touches des femmes en âge de procréer ».

 

Source: Pourquoi Docteur, Mégane Fleury (27/09/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres