Canada: une nouvelle motion liée à l’avortement déposée par un député

Publié le : 25 novembre 2013

 En avril 2012, le député de l’Etat de l’Ontario déposait une motion qui visait à redéfinir le statut de l’être humain et qui n’avait finalement pas été adoptée. La question au centre des débats était la suivante:  « Quand le fœtus devient-il un être humain? » (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 16/04/2012, 19/09/2013 et 27/09/2012). Dans une nouvelle motion déposée jeudi 21 novembre, le député S. Woodworth demande à nouveau à ce que « toute loi canadienne soit interprétée de manière à reconnaître l’égalité de la valeur et la dignité de quiconque qui est dans les faits un être humain« . Comme en écho à la motion qu’il avait déposé l’an dernier, le député a précisé: « j’aimerai que toute décision entourant l’avortement soit basée sur l’idée que tout être humain est de valeur et dignité égale« . Car pour S. Woordworth, « si une décision ne tient pas compte  de ce principe, il lui manque alors ‘quelque chose d’important’ « . 

 

L’objectif de cette motion est de répondre au souhait d’un juge canadien, Bertha Wilson, qui en 1988, dans un jugement R contre Morgentaler, avait renvoyé au député « le soin de déterminer jusqu’à quand doit pouvoir avoir lieu une interruption de grossesse« . 
Selon le site d’information lapresse.ca, il est probable que la motion ne soit pas soumise au vote avant les prochaines élections générales en 2015. 

<p> lapresse.ca 21/11/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres