Campagne de publicité pour défendre les personnes trisomiques

Publié le : 8 février 2011

Une pleine page de publicité pour dénoncer l’eugénisme à l’encontre des personnes trisomiques 21 a été publiée dans Le Figaro et Les Echos, à l’initiative de plusieurs associations : la Fondation Jérôme Lejeune, le Collectif des Amis d’Eleonore, le Collectif contre l’handiphobie, Regards 21, le Comité pour sauver la médecine prénatale, Down Up, l’Association française pour la recherche sur la trisomie 21.

Dénonçant les logiques de dépistage prénatal comme des "logiques qui tuent", elles demandent aux parlementaires de faire appliquer "l’article 16-4 du Code civil : ‘Toute pratique eugénique tendant à l’organisation de la sélection des personnes est interdite’".

Elles appellent notamment les élus à refuser de "voter les dispositions de l’article 9 du projet de loi de bioéthique qui aggravent l’eugénisme". Cet article prévoit en effet d’obliger les médecins à proposer le dépistage prénatal à toutes les femmes enceintes : "ce dépistage massif revient aujourd’hui à sélectionner les membres d’un groupe sur la base de leur génome pour les éliminer".

Elles réclament que l’Etat "soutienne la recherche à visée thérapeutique sur la trisomie 21".

Le Figaro 08/02/11 – Les Echos 08/02/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres