Bruxelles : un « Télédon » pour récolter des déclarations de dons d’organes

Publié le : 10 novembre 2016

La première édition du «Télédon» sera organisée en mars 2017 en Wallonie et à Bruxelles. Cette opération vise à récolter des déclarations de dons d’organes et de sang.

 

Pour préparer ce Télédon, une campagne de sensibilisation aux dons d’organes et de sang ainsi que de récolte de déclarations, sera menée du 1er au 18 mars prochain. Deux associations belges créées en 2014, « Sensibilisation au Don d’Organes » et « Alexandre », sont à l’initiative du projet. Elles avaient déjà lancé en 2015, à moindre échelle, un Télédon au niveau de la Wallonie picarde. Elles avaient alors récolté 1.700 déclarations de dons d’organes, soit 3,5 fois plus qu’en une année entière. Près de 225 nouveaux donneurs de sang s’étaient en plus manifestés.

 

Les organisateurs rappellent que sur les « 1.300 patients qui sont candidats à une greffe chaque année en Belgique, un tiers décèderont faute de trouver à temps un organe disponible ». Ils ajoutent que les organes prélevés chez une personne « peuvent sauver jusqu’à 23 vies ».

 

Quant au besoin de sang, « une personne sur sept en éprouvera le besoin au cours de sa vie alors que seule une sur dix est donneuse », assurent les deux associations, qui ajoutent que près de 250.000 patients ont besoin chaque année de recevoir des dérivés sanguins en Belgique (cf. Le nombre de ceux qui refusent de donner leurs organes augmente). 

 

La loi belge autorise les hôpitaux à prélever un organe d’une personne décédée sans son consentement ante mortem si celle-ci n’a pas explicitement marqué son opposition à une telle pratique. D’où l’importance de faire part de son souhait auprès de ses proches (cf. Don d’organes : Quelle place pour le témoignage des proches ?).

<p>Belga, 09/11/2016</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres