Brésil : vers l’interdiction d’avorter ?

Publié le : 9 novembre 2017

Un comité du Congrès brésilien conduit par des chrétiens évangéliques, a voté l’interdiction d’avorter « y compris en cas de viol ou en cas de mise en danger de la vie de la mère ».

 

La décision a été votée mercredi soir alors que ce comité spécial considérait un amendement constitutionnel prévoyant de prolonger le congé maternité de femmes ayant accouché de bébés prématurés.  

 

L’avortement est actuellement illégal au Brésil sauf en cas de grossesse issue d’un viol ou en cas de danger vital pour la mère. En 2012, la Cour suprême a autorisé l’avortement sur les fœtus atteints d’anencéphalie.

 

Etant donné sa nature constitutionnelle, pour que cet amendement soit adopté définitivement, il faudrait qu’il soit plébiscité par une majorité absolue ou par les deux tiers des votes des deux chambres du Congrès. 

<p>Reuters (09/11/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres