« Born Alive » : le président Trump rend obligatoire les soins à tous les bébés nés vivants

Publié le : 25 septembre 2020

Rescapés d’une interruption de grossesse ou grands prématurés, les bébés américains devront désormais tous recevoir des soins. « Aujourd’hui, j’annonce que je vais signer le décret « Born Alive », a déclaré mercredi le président Trump, pour garantir que tous les précieux bébés nés vivants, quelles que soient leurs particularités, reçoivent les soins médicaux qu’ils méritent ». Qualifiant la protection des enfants de « sacro-saint devoir moral » du pays, il a également promis d’augmenter les financements pour la recherche néonatale.

Cette annonce répond en particulier à une loi en vigueur dans l’état de Virginie : depuis janvier 2019, les bébés qui naissent vivants dans cet Etat, malgré un avortement, ne peuvent recevoir des soins qu’après discussion avec les médecins, qui décident si « c’est ce que la mère et la famille souhaitent ».

En février 2020, une loi ressemblante, le « Born Alive Abortion Survivors Protection Act », avait été rejetée de peu par le Sénat. Cette loi aurait exigé de prodiguer des soins aux bébés nés vivants après une tentative d’avortement.

 

Pour aller plus loin :

 

Sources : Washington Times, Dave Boyer (23/09/2020) ; The Federalist, Madeline Osburn (23/09/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres