Biotechnologies : un plan de relance pour la France

Publié le : 28 novembre 2001

Le plan Biotech 2002 prévoit que le gouvernement injecte 100 millions d’euros dans le secteur des biotechnologies. L’objectif est que la France devienne un leader européen dans ce secteur. Pour le moment, le marché est dominé par les États-Unis qui disposent de 1300 entreprises dans les créneaux majeurs de la santé humaine. La Grande Bretagne avec près de 300 entreprises employant 18 000 personnes, l’Allemagne avec 400 entreprises et plus d’ 11 000 employés ont dépassé la France qui compte environ 150 entreprises de biotechnologies et 500 emplois dans ce domaine. 

Christian Perret, secrétaire d’État à l’Industrie, a présenté mercredi 31 octobre un projet relatif à la brevetabilité du vivant dans lequel il prévoit des licences obligatoires ou d’office. Les premières « permettront de réguler les situations de dépendance », les secondes « permettront de faire fabriquer une innovation ». Par ailleurs, le secrétaire d’État à l’Industrie est favorable à ce que la CNAM participe au financement du secteur des biotechnologies, citant l’ordonnance de 1945 qui prévoyait la possibilité pour la caisse d’assurance maladie de soutenir la recherche et de mener une politique de prévention des risques de santé.

<p>La Croix 28/11/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres