Bioéthique : l’opinion publique à la rescousse

Publié le 26 Fév, 2007

Il y a un mois, l‘autorité britannique pour la fertilisation et l’embryologie humaine (HFEA)  refusait d’autoriser la création in vitro de chimères embryonnaires, mi humaine, mi animal, destinées à la recherche. Elle décidait de s’en remettre à l’avis de l’opinion publique en organisant une consultation publique sur le caractère éthique de la création de ces chimères. Celles-ci seraient obtenues en introduisant le noyau de cellules humaines dans des ovocytes d’animaux, des espèces lapine ou bovine.

En France, Xavier Bertrand a annoncé la tenue d’Etats généraux de la bioéthique au premier semestre 2008 en préalable à la révision des lois de bioéthique de 2009. Un comité d’organisation réunissant médecins, philosophes, psychologues, représentants d’associations de patients et d’élus sera alors constitué.

Ces deux événements montrent l’émergence d’initiatives démocratiques au niveau de la bioéthique. En Grande-Bretagne, cette consultation témoigne d’une prise de conscience et du malaise émergeant en matière de recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines dans ce pays à l’éthique pragmatique.

Actuellement, en France, on constate que les responsables politiques refusent de prendre position sur les sujets de bioéthique dont les enjeux sont immenses. Le silence des candidats à l’élection présidentielle est particulièrement assourdissant.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 24/02/07

Partager cet article

Synthèses de presse

02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...
Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême
/ IVG-IMG

Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême

13 Etats ont commencé à mettre en œuvre leurs lois dites de "déclenchement" visant à interdire ou restreindre l’avortement. Faisant ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres