Bioéthique : la mise en garde du pape

Publié le 4 Fév, 2008

Lors de l’Assemblée plénière de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le pape Benoît XVI a rappelé que "le magistère de l’Eglise […] a le devoir de rappeler les grandes valeurs en jeu et de proposer aux fidèles et à tous les hommes de bonne volonté les principes et orientations éthiques et morales concernant les nouvelles questions importantes".

"Les deux critères fondamentaux pour le discernement moral dans ce domaine", a t-il expliqué "sont :
– le respect inconditionnel de l’être humain comme personne, de sa conception à sa mort naturelle,
– le respect de l’originalité de la transmission de la vie humaine à travers les actes propres des conjoints".

Le pape a précisé qu’avec la fécondation artificielle en dehors du corps humain "la barrière placée pour sauvegarder la dignité humaine a été forcée".

"Lorsque des êtres humains, dans l’état le plus faible et sans défense de leur existence, sont sélectionnés, abandonnés, tués ou utilisés comme du pur "matériel biologique", comment ne pas reconnaître que ceux-ci ne sont plus traités comme "quelqu’un" mais comme "quelque chose", et qu’est ainsi remis en question le concept même de la dignité de l’homme ?", s’est interrogé le pape.

Il a rappelé que l’Eglise encourageait les recherches médicales mais qu’Elle ressent "le devoir d’éclairer les consciences de tous, afin que le progrès scientifique soit vraiment respectueux de tout être humain".

Zenit 01/02/08 – Bio Edge 20/02/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres