Belgique : vers l’euthanasie des personnes « fatiguées de vivre » ?

Publié le 15 Août, 2017

Jean-Jacques De Gucht, député libéral belge, vient de proposer une modification de la loi en vigueur sur l’euthanasie, pour l’élargir « aux personnes âgées qui ont le sentiment d’une vie accomplie ». Aujourd’hui pratiquée pour des personnes « victimes de souffrances physiques ou morales jugées insurmontables par le corps médical », l’euthanasie serait alors proposée aux personnes « qui ont objectivement décidé qu’il était temps de mettre fin à leur existence » : « On parle ici de personnes qui ont décidé, à un certain âge, qu’elles avaient fait ce qu’elles devaient faire dans leur vie, et qui estiment qu’elles ne veulent pas aller plus loin » développe Jean-Jacques De Gucht. Des personnes « en parfaite santé physique et morale ». Ou encore des personnes « dont la fatigue de vivre est une conséquence d’une somme de petites pathologies ». Jacqueline Herremans, présidente de l’association pour le droit de mourir dans la dignité, rejette cette proposition mais souhaiterait pour sa part appliquer la loi actuelle aux personnes souffrant de ces « petites pathologies ».

 

RTL info.be (14/08/2017)

Photo: Pixabay / DR

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres