Belgique : un projet de loi sur le matériel corporel humain controversé

Publié le 14 Jan, 2009

Le 4 décembre 2008, la Chambre des Représentants a adopté un projet de loi "relatif à l’obtention et à l’utilisation de matériel corporel humain destiné à des applications médicales humaines ou à des fins de recherche scientifique". Ce projet a été préalablement approuvé par le Sénat le 18 juillet 2008 par 42 voix favorables, 4 absentions et aucune voix contre.

Ce texte a pour objectif de "réglementer la commercialisation de tout matériel d’origine humaine". Selon l’article 2 du projet de loi : "pour l’application de la présente loi, on entend par "matériel corporel humain", tout matériel biologique humain, y compris les tissus, les cellules, les gamètes, les embryons, les fœtus, ainsi que les substances qui en sont extraites, et quel qu’en soit le degré de transformation".

Vendredi 9 janvier, les évêques belges ont élevé la voix contre ce projet de loi. "Tout ce qui chosifie l’humain constitue une régression dans le projet de civilisation humaniste", ont-ils dénoncé alors que la presse belge s’est tue sur le sujet. Cette définition du "matériel corporel humain" autorise l’utilisation de l’embryon "quels que soient son âge et son stade de développement, jusqu’à la naissance". Parmi les conséquences envisageables, il y a "la production de "fœtus-médicaments"…

Les évêques belges ont expliqué qu’ "être animé de bonnes dispositions ne suffit pas pour poser un acte moralement souhaitable". Reprenant une déclaration faite en 2006, les évêques ont rappelé que "la science déplace chaque jour les limites de la médecine (…). Il faut s’en réjouir mais non pas supprimer les garde-fous. Une frontière morale invisible existe devant laquelle le progrès technologique doit s’incliner : la dignité de l’homme".

Enfin, les évêques ont réaffirmé qu’"à chaque fois que le statut inaliénable de l’humain est en jeu, tout savoir-faire doit reconnaître son maître. Sans quoi, l’homme devient vite, et sans trop s’en rendre compte, instrumentalisé par le  fruit de son génie".

Zenit 13/01/09 –

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...
Royaume-Uni : les nombre de femmes célibataires recourant à la PMA explose
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : les nombre de femmes célibataires recourant à la PMA explose

Selon un rapport de la HFEA, le nombre de femmes célibataires ayant eu recours à la FIV a augmenté de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres