Belgique : le parquet de Louvain enquête sur une dizaine d’euthanasies suspectes

Publié le : 27 novembre 2020

Depuis plus d’un an, une enquête a été ouverte par le parquet de Louvain en Belgique « au sujet d’une dizaine d’euthanasies suspectées d’avoir été réalisées de manière illégale ». Restée secrète jusque-là, elle a été révélée par une lettre anonyme au quotidien flamand De Standaard. Écrite par des membres de la famille d’une personne euthanasiée, qui ont appris au détour d’un interrogatoire pour cette enquête, que l’euthanasie de leur proche était « suspecte ». L’enquête vise « deux médecins généralistes ayant effectué ces euthanasies dans le cadre de leur pratique en cabinet privé ». Le parquet de Louvain n’a pas souhaité communiquer avant l’issue de l’information judiciaire.

Pour l’Institut européen de Bioéthique (IEB), cette affaire « soulève une nouvelle fois l’enjeu de l’effectivité du contrôle opéré par la Commission [fédérale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie] quant à la légalité des euthanasies déclarées ». Le président de la Commission n’a pas pu commenter les cas suspects ; il explique que « certains médecins pratiquent – parfois ouvertement – des euthanasies sans les déclarer à la commission de contrôle », et que les formulaires de déclaration à la Commission « restent a priori anonymes ». Dans l’hypothèse où ces cas d’euthanasies lui ont été transmis, elle n’a toutefois « pas émis le moindre questionnement » rapporte l’IEB.

Source : Institut européen de bioéthique (24/11/2020)

 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres