Belgique : il tue sa femme “par compassion”, sera-t-il condamné ?

Publié le 8 Oct, 2017

A Liège en Belgique, un homme âgé de 73 ans est poursuivi « pour avoir commis le meurtre par empoisonnement de son épouse ». Mais selon lui, « il n’a fait qu’accéder à la demande d’euthanasie de sa femme qui souffrait d’une polyarthrose diffuse ». Celle-ci était âgée de 86 ans, et avait émis à plusieurs reprises le souhait d’être euthanasiée. En 2009, son mari lui a fait « absorber une grande quantité de médicaments » pour provoquer son décès.  

 

Pour le parquet, « le prévenu a commis un acte grave en mettant fin aux jours de son épouse », il requiert donc une peine de cinq ans d’emprisonnement (le code pénal belge punit l’assassinat de prison à perpétuité). Le jugement sera rendu le 20 octobre prochain.

RTBF (6/10/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres