Belgique : Des laissez-passer délivrés au compte-goutte pour les bébés nés par GPA à l’étranger

Publié le 8 Fév, 2018

Plusieurs couples belges ont fait appel à des mères porteuses en Ukraine. Une fois les enfants nés par GPA, pratique légale en Belgique, ils n’ont toutefois pas obtenu de laissez-passer pour rentrer avec eux. Certains ont du « rester deux mois sur place », d’autres « cinq mois » et se sont vus « expulsés » d’Ukraine où ils étaient devenus illégaux, devant « laisser leur enfant à une nounou avant de revenir avec d’autres documents ».

Sud Info (9/02/2018)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres