Belgique : Des laissez-passer délivrés au compte-goutte pour les bébés nés par GPA à l’étranger

Publié le 8 Fév, 2018

Plusieurs couples belges ont fait appel à des mères porteuses en Ukraine. Une fois les enfants nés par GPA, pratique légale en Belgique, ils n’ont toutefois pas obtenu de laissez-passer pour rentrer avec eux. Certains ont du « rester deux mois sur place », d’autres « cinq mois » et se sont vus « expulsés » d’Ukraine où ils étaient devenus illégaux, devant « laisser leur enfant à une nounou avant de revenir avec d’autres documents ».

Sud Info (9/02/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres