Banque de sang de cordon ombilical

Publié le : 21 février 2002

Vendredi 14 février dernier, pour la première fois en Angleterre, un enfant est né après avoir été conçu et sélectionné pour être donneur compatible avec son frère leucémique âgé de 3 ans.

Des embryons ont été conçus par FIV puis sélectionnés afin de réimplantanter dans l’utérus de la mère celui qui répondrait aux critères de compatibilité requis pour une greffe de moelle à son frère.

Mohammed Taranissi, spécialiste de la FIV, a anticipé l’accord de la Commission sur l’embryologie et la fécondation humaine afin de pratiquer cette opération. Il attend maintenant l’approbation administrative.

 

Rappelons qu’aux Etats-Unis, en octobre 2000, la naissance d’Adam, conçu pour sauver sa sœur Molly, avait nécessité la conception de 15 embryons. A l’époque le Pr. Briard avait posé la question :  » dans ce cas, que fait-on des embryons sains qui ne sont pas compatibles avec l’enfant à greffer ? « . Cette question reste gravement d’actualité… (ndlr). 

 

La revue de presse quotidienne représentent toutes les opinions exprimées sur l’actualité bioéthique. Celles-ci ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.

<p>Le Devoir (Pauline Gravel) 20/02/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres