Avortement sélectif en Asie : répercussions mondiales

Publié le : 20 septembre 2004

Libération revient sur l’étude publiée par la revue Population et Société sur l’avortement sélectif des filles en Asie (cf. revue de presse du 10/09/04). Amartya Sen, économiste et Prix Nobel indien, nomme ces filles qui ne sont jamais nées "missing women". L’Unicef estime qu’en Inde elles seraient 40 millions.

Cette sélection des sexes des foetus en Inde, Chine et Corée du Sud, a des conséquences planétaires du fait du poids démographique de ces pays qui "regroupent 38 % de la population mondiale et le tiers des naissances". On compte en raison de ces avortements en faveur des garçons, jusqu’à 130 garçons nés pour 100 filles.

Même si les avortements sélectifs sont officiellement illégaux, la sélection prénatale s’est développée aux yeux de tous avec l’essor de l’échographie et des techniques de sélection génétique (diagnostic préimplantatoire). En Inde, la peine encourue pour un médecin et les parents qui pratiquent un avortement pour des raisons de sexe du foetus sont condamnés à 5 ans de prison et 1 000 euros d’amende. Depuis 1994, date de la loi, aucun médecin ou parent n’a été condamné. Or le ratio fille-garçon est de 933 pour 1000 au niveau national. Sabu George, un médecin indien qui milite contre les avortements sélectifs explique : "les médecins sont les plus grands criminels dans cette histoire, ils n’ont aucune éthique et ne font ça que pour l’argent".

Les autorités indiennes et chinoises sont préoccupées par cette situation et ses conséquences démographiques et sociales. Elles ont lancé des campagnes de sensibilisation. En Chine, des panneaux portent l’indication "Il faut chérir les filles" et le gouvernement a prévu de verser une allocation aux familles paysannes âgées qui ont respecté la politique de l’enfant unique et qui n’ont pas eu de fils.

Libération (Marie Kock, Pierre Haski, Corinne Bensimon) 18/09/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres