Avortement : la Pologne à contre-courant

Publié le 24 Juin, 2022

Le 23 juin, les députés polonais ont rejeté, à 265 voix contre 175, une proposition d’initiative citoyenne visant à autoriser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse. Ce projet de loi, déposé par Marta Lempart, militante des droits des femmes, visait selon elle à aligner les lois polonaises sur « les critères européens et mondiaux » (cf. Avortement : la Pologne toujours dans la ligne de mire de l’Europe).

La loi polonaise en vigueur interdit l’avortement « sauf en cas de viol et d’inceste, ou si la vie ou la santé de la mère sont en danger ». Elle a été renforcée en 2020 lorsque le Conseil constitutionnel, dans la lignée du gouvernement, a déclaré inconstitutionnelles les IVG « en cas de malformation grave du fœtus » (cf. Pologne : l’avortement eugénique n’est pas conforme à la constitution). Cette position est justifiée par la volonté de mettre fin aux « avortements eugéniques ».

Source : AFP (23/06/22)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres