Avortement : la Pologne à contre-courant

Publié le 24 Juin, 2022

Le 23 juin, les députés polonais ont rejeté, à 265 voix contre 175, une proposition d’initiative citoyenne visant à autoriser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse. Ce projet de loi, déposé par Marta Lempart, militante des droits des femmes, visait selon elle à aligner les lois polonaises sur « les critères européens et mondiaux » (cf. Avortement : la Pologne toujours dans la ligne de mire de l’Europe).

La loi polonaise en vigueur interdit l’avortement « sauf en cas de viol et d’inceste, ou si la vie ou la santé de la mère sont en danger ». Elle a été renforcée en 2020 lorsque le Conseil constitutionnel, dans la lignée du gouvernement, a déclaré inconstitutionnelles les IVG « en cas de malformation grave du fœtus » (cf. Pologne : l’avortement eugénique n’est pas conforme à la constitution). Cette position est justifiée par la volonté de mettre fin aux « avortements eugéniques ».

Source : AFP (23/06/22)

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres