Olivier Rey

Olivier Rey est un mathématicien et philosophe français chargé de recherche au CNRS, à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques. D’abord chercheur au Centre de mathématiques Laurent Schwartz (1989-2008), puis au Centre de recherche en épistémologie appliquée (2009-2012), il a enseigné à l'École polytechnique (1991-2006) et enseigne depuis 2005 à l'Université Panthéon-Sorbonne. Il a publié plusieurs ouvrages dont le premier, intitulé Itinéraire de l'égarement - Du rôle de la science dans l'absurdité contemporaine (Seuil, 2003), étudie la façon dont la science moderne s’est constituée et par quelles voies elle en est venue, avec la technique qu’elle inspire, à capter l’essentiel des forces spirituelles et matérielles des sociétés occidentales. Une folle solitude – le fantasme de l’homme auto-construit (Seuil, 2006), prolonge la réflexion en partant d’un fait concret : le changement d’orientation des enfants dans les poussettes qui s’est opéré au cours des années 1970 – symptôme de la propension des sociétés modernes à tourner le dos aux héritages qui les fondent. Plus récemment Le Testament de Melville (Gallimard, 2011) entend montrer, à travers une étude du chef-d’œuvre posthume de Herman Melville, Billy Budd, marin, la puissance de la littérature pour explorer les questions éthiques et esthétiques. Olivier Rey est également l’auteur d’un roman, Après la chute (PGDR, 2014).

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres