Avec la post-vérité, il ne s’agit plus d’éclairer l’intelligence. Il n’est plus possible de ne rien définir.