Au programme du CCNE : PMA, CRISPR et révision des lois de bioéthique

Publié le 1 Mar, 2017

Le président du CCNE, Jean-François Delfraissy, annonce un avis du comité sur l’édition du génome « fin 2017 », après la publication de l’avis très attendu sur la PMA. Un groupe de travail dédié à l’édition du génome « observe » pour l’heure « les positions qui se manifestent », notamment le rapport récent des Académies américaines qui « n’est pas un avis unanime » (cf. CRISPR : le comité d’éthique international capitule) et l’avis de l’Inserm publié l’année dernière (cf. CRISPR : A l’Inserm, la « prudence » est de mise… temporairement ). « Il faut se garder des engouements qui exagèrent souvent les choses », déclare Jean-François Delfraissy ; CRISPR-Cas9 « par exemple, pose des problèmes et n’est pas si facile à mettre en œuvre de manière sûre ; on fait croire qu’elles sont à la portée de tous… »

 

Par ailleurs, le CCNE se prépare à « amorcer la révision des lois de bioéthique en 2018 », qui sera « précédée par des états généraux citoyens de la bioéthique ». Pour cela, Jean-François Delfraissy « souhaite s’appuyer sur les espaces éthiques régionaux », « établir de véritables partenariats pour recueillir des points de vue, des expériences, des positions ». Il désire « saisir la diversité des histoires régionales », car selon lui « l’éthique c’est évolutif, c’est un ajustement qui doit se faire au plus près des réalités vécues » (cf. Le CCNE s’active sous l’impulsion de son nouveau président. Pour le meilleur ou pour le pire ?). 

UP-Magazine, Dorothé Browaeys (1/03/2017)

Photo: Pixabay / DR

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres