Au Portugal, l’avortement en chute libre

Publié le : 29 mars 2019

D’après un rapport publié par les autorités sanitaires portugaises, le nombre d’avortements pratiqués dans le pays a baissé de 25% entre 2011 et 2017.

 

Au Portugal, l’avortement a été dépénalisé en 2007.  Le nombre d’IVG a, dans un premier temps, augmenté tous les ans jusqu’en 2011, année record. Depuis 2011, la baisse est constante, atteignant le seuil de 15 000 avortements en 2017, « chiffre le plus bas depuis que la pratique est devenue légale ».

 

L’âge moyen des femmes lors de l’IVG reste de 28 ans. La baisse du recours à l’IVG est sensible dans toutes les catégories d’âge, excepté chez les femmes de plus de 40 ans.

 

Pour aller plus loin :

L’avortement en net recul dans plusieurs pays d’Europe

« L’avortement est la première cause de féminicide au monde »

L’obligation des Etats de prévenir le recours à l’avortement

<p>The Portugal News (27/03/2019)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres