Au Japon, une infirmière qui euthanasiait ses patients a été arrêtée

Publié le 12 Juil, 2018

Ayumi Kuboki est une infirmière de 31 ans. Soupçonnée du meurtre d’un patient de 88 ans dans l’hôpital de banlieue où elle exerçait, elle a été arrêtée à Tokyo samedi 6 juillet.

 

Elle aurait avoué aux enquêteurs avoir empoisonné en tout « une vingtaine » de personnes en ajoutant du liquide désinfectant à leur perfusion. La police a actuellement retrouvé du désinfectant dans le corps de quatre patients septuagénaires et octogénaires décédés dans le même hôpital en un délai court, ainsi que dans le matériel de perfusion utilisé.

 

D’après l’agence de presse japonaise Jiji, Ayumi Kubokia a déclaré avoir essayé d’éviter la confrontation avec le décès de ses patients pendant son service, parce « qu’expliquer aux familles la mort d’un parent m’était difficile pendant mes heures de travail ».

 

Ces dernières années, plusieurs affaires de meurtres de patients dans des établissements de soins ont eu lieu au Japon.

AFP (11/07/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres