Arrêt de la commercialisation de l’implant de stérilisation Essure aux Etats-Unis

Publié le 24 Juil, 2018

Le groupe pharmaceutique Bayer a annoncé l’arrêt de la commercialisation aux Etats-Unis de ses implants contraceptifs Essure, accusés d’effets secondaires importants. Ces petits implants de stérilisation définitive en forme de ressorts étaient considérés comme une alternative à la ligature des trompes, notamment parce que leur implantation ne nécessitait généralement pas d’anesthésie générale.

 

La commercialisation d‘Essure avait déjà été arrêtée en septembre 2017 dans tous les pays, sauf aux Etats-Unis. L’implant était accusé de nombreux effets secondaires indésirables : troubles gynécologiques, saignements, douleurs, forte fatigue, réaction allergique, dépression…

 

En France, l’ANSM[1] s’était prononcée l’année dernière en demandant « de ne plus implanter par mesure de précaution» et de « procéder au rappel des produits en stock ».

 

L’Agence américaine du médicament Food and Drug Administration (FDA) avait demandé en avril 2018 à Bayer de limiter la vente de ce dispositif aux seuls praticiens s’engageant à mettre en garde leurs patientes sur le risque élevé d’effets secondaires.

 

La multinationale Bayer vient de trancher. Dans un communiqué, elle explique qu’en raison d’un « déclin des ventes ces dernières années », le groupe ne commercialisera plus ses implants contraceptifs Essure aux Etats-Unis.

 

Pour aller plus loin :

Arrêt de commercialisation des implants de stérilisation Essure en Europe

Le dispositif de stérilisation Essure soumis à de nouvelles restrictions aux Etats-Unis ne sera pas retiré du marché

 

[1] Agence nationale de sécurité du médicament.

Libération (24/07/2018), Journalisme et Santé publique, Jean-Yves Nau (21/07/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres