Arizona : L’avortement, un choix réversible ?

Publié le : 31 mars 2015

Doug Ducey, le gouverneur Républicain de l’Arizona, a signé hier une loi obligeant les médecins à dire aux femmes voulant pratiquer un avortement médicamenteux ou venant de le pratiquer, que l’intervention pouvait encore être annulée après coup en utilisant de fortes doses d’hormones. Cette loi interdit également le remboursement de l’avortement par le « Obamacare ».

 

Le texte prévoit des exceptions pour les cas de viol, d’inceste ou quand la vie de la mère est directement mise en danger par la grossesse ou par l’accouchement.

 

Cathi Herrod, présidente du Centre Conservateur pour la Politique de l’Arizona, déclare que « des vies innombrables seront sauvées et que des femmes seront mises à l’abri d’une vie entière de regret ».

 

Les opposants de cette loi rappellent que le processus d’annulation de l’IVG par traitement hormonal n’a encore fait l’objet d’aucune étude spécialisée et dénoncent « l’ingérence dans les décisions médicales des femmes ». Bryan Howard, président des avocats du planning familial de l’Arizona annonce que « toutes les options disponibles » seront utilisées pour s’opposer à l’application cette loi.

<p>Phoenix (David Schwartz), 30/03/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres