Argentine : légalisation de l’avortement en cas de viol

Publié le : 15 mars 2012

Le 13 mars 2012, la Cour suprême d’Argentine a confirmé un jugement rendu par un tribunal provincial, autorisant l’avortement en cas de viol. En 2010, ce jugement issu de la plus haute cour de la province de Chubut (sud de l’Argentine), avait en effet autorisé la pratique d’un avortement sur une jeune fille de 15 ans qui avait été violée.

Cette décision élargit le champ d’application d’une loi de 1922, selon laquelle seules les femmes atteintes d’une maladie mentale et ayant subi un viol pouvaient avorter. Dans leur jugement, les magistrats écrivent que "dans ces cas [de viols], les médecins n’auront plus à demander une autorisation à la justice : il suffira d’une déclaration de la victime ou de son avocat soulignant qu’elle s’est retrouvée enceinte comme conséquence d’un viol".

Courrier international 15/03/12- Europe 1 14/03/12 - Le Soir.be 13/03/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres