Argentine : la pilule du lendemain autorisée sans prescription médicale

Publié le 2 Juin, 2023

En Argentine, les femmes n’auront plus besoin d’une ordonnance pour obtenir une « contraception d’urgence ».

« Cette mesure lève un obstacle important à l’accès à la contraception », estime Valeria Isla, directrice de la santé sexuelle et génésique au ministère de la Santé (cf. « Contraception d’urgence » : quelle information des femmes ?). Une disposition dénoncée par l’association de défense de la vie DerguiXlaVida. Elle déplore que le gouvernement « s’oriente essentiellement vers la promotion de mesures abortives ». En outre, cette mesure reconnait « l’échec de la prévention des grossesses [et] de l’éducation sexuelle », souligne l’association.

En 2020, l’Argentine a légalisé l’avortement jusqu’à la 14e semaine de grossesse. Auparavant, les interruptions de grossesse n’étaient autorisées qu’en cas de viol ou lorsque la santé de la mère était menacée.

 

Source : BBC, Oliver Slow (01/06/2023)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS
/ Genre

Genre : Juristes pour l’enfance saisit la justice contre la HAS

L’association Juristes pour l’enfance demande en justice la modification de la composition du groupe de travail « Parcours de transition ...
Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres