Antibiotiques et contraceptifs ne font pas bon ménage

Publié le : 20 août 2020

Les résultats d’une étude dirigée par le Dr Robin Ferner de l’Institut des sciences cliniques de l’Université de Birmingham suggère « une interaction entre les médicaments antibactériens et les contraceptifs hormonaux, ce qui peut potentiellement nuire à l’efficacité des contraceptifs ». Sans que l’étude ne puisse établir la relation de cause à effet.

L’équipe a comparé le nombre de grossesses non désirées signalées dans près de 75 000 Yellow Cards[1] pour les antibiotiques en général, environ 33 000 pour les médicaments inducteurs d’enzymes et plus de 65 500 autres types de médicaments.

46 cas de grossesses non désirées ont été signalés pour les antibiotiques (un taux de 62 pour 100 000), 39 pour les médicaments induisant des enzymes (119 pour 100 000) et 6 pour les autres médicaments.

Il n’a pas été possible aux chercheurs de calculer les risques absolus à partir de ces données ; le risque varie d’une femme à l’autre en fonction de sa constitution physiologique et des circonstances.

[1] Les effets secondaires indésirables présumés des médicaments, « Yellow Cards », sont signalés par les prestataires de soins de santé et le public à l’organisme britannique de réglementation des médicaments et des dispositifs médicaux, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency.

 

Source : Medical Press, EJ Mundell (19/08/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres