Allemagne : adoption d’un projet de loi pour augmenter les dons d’organes

Publié le : 31 mai 2012

Vendredi 25 mai 2012, un projet de loi  visant à réformer la loi sur la transplantation d’organes a été adopté par les députés allemands, à une large majorité, tous partis confondus.
Actuellement, en Allemagne, un don d’organes d’une personne décédée ne peut être effectué que si la personne a, de son vivant, indiqué explicitement "qu’elle voulait être donneuse et dispose pour cela d’une carte de donneur". A défaut de consentement explicite de celle-ci, "sa famille peut être amenée à se prononcer en tenant compte de la volonté explicite ou implicite du défunt".    
La révision législative prévoit que les caisses demandent régulièrement à leurs assurés, âgés de plus de 16 ans, s’ils souhaitent être donneur "de tous ou partie de leurs organes » et les invite « à remplir la carte de donneur fournie à cette occasion". Toutefois, "les citoyens ne seront […] pas obligés  de se décider pour ou contre le don d’organes et pourront, s’ils le souhaitent, tout simplement ignorer la carte".
 

BE Allemagne 573 31/05/12 - AFP 25/05/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres