Afrique du Sud : la justice casse un jugement qui accordait l’euthanasie

Publié le : 7 décembre 2016

La Cour suprême d’appel sud-africaine a cassé un jugement rendu par un autre tribunal en 2015, qui accordait à un malade en phase terminale le droit à l’euthanasie.

 

L’année dernière, la Haute Cour de Pretoria avait reconnu à un malade atteint d’un cancer le droit au suicide assisté. Le jugement était resté sans effet puisque le demandeur, Robin Stransham-Ford, un avocat à la retraite de 65 ans, était décédé sans y être aidé avant le verdict du tribunal.

 

Le gouvernement avait toutefois fait appel de ce jugement. Finalement, la Cour suprême d’appel a cassé le jugement, estimant que « l’accord donné au malade n’avait plus lieu d’être » dans la mesure où Robin Stransham-Ford était déjà décédé au moment de la décision du tribunal de Pretoria.

 

Le ministre de la Justice, Michael Masutha, s’est dit « soulagé » de la décision de la Cour suprême d’appel, ajoutant que le précédent jugement « aurait pu avoir des implications considérables sur le droit à la vie établi dans la Constitution ».

<p>La Voix de l'Afrique (07/12/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres