Adoption de la  »clause de l’Européenne la plus favorisée »

Publié le : 24 février 2010

Les députés français ont voté hier, mardi 23 février 2010, la proposition de résolution socialiste visant à harmoniser les droits des femmes en Europe, avec 462 voix pour, 7 contre et 2 abstentions. Dite  »Clause de l’Européenne la plus favorisée », cette résolution invite le gouvernement français à s’aligner sur  »les législations européennes les plus favorables aux femmes ». La majorité s’est largement ralliée à l’opposition pour voter favorablement. Toutefois, elle pourrait ne pas être d’accord sur certains points, notamment sur l’allongement du délai légal de l’IVG. Parmi les députés qui ont voté contre la résolution se trouvent Jean-Frédéric Poisson, Etienne Pinte, Christian Vanneste, Dominique Souchet et Véronique Besse. Hervé Mariton s’est abstenu. Dans une lettre adressée aux députés de la majorité, Christine Boutin du Parti chrétien démocrate (PCD) affirme que  »les intentions de cette proposition sont dangereuses sur le fond. Il est à craindre que sous le prétexte très honorable de protéger les droits de la femme, on ne cherche en réalité à imposer la généralisation des législations les moins respectueuses de la famille et de la vie ».

La Croix 24/02/10 - Libération 24/02/10 - partichretiendemocrate.fr 22/02/10 - Gènéthique - Le Parisien.fr 18/02/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres