A propos du  »maïs médicament »

Publié le : 15 septembre 2003

En août dernier, 3000m2 de maïs rendu transgénique pour produire une enzyme capable de soulager les problèmes gastriques des malades atteints de mucoviscidose avaient été détruits par les anti-OGM (cf revue de presse du 03/09/03). 

 

Jacques Testart, biologiste, Frédéric Prat, agronome et Thierry Raffin reviennent sur les dangers de ces OGM médicaux et dénoncent que l’on brade ainsi le principe de  précaution sans en informer le public.

 

« Ceux qui n’ont pas pu nous convaincre que « les plantes transgéniques, c’est l’avenir » essaient à présent de passer par le médical et ma compassion » soulignent-ils. Même les Etats-Unis qui nient pourtant tous les risques liés aux OGM s’inquiètent des problèmes posés par ces plantes à finalité thérapeutique et réglementent fortement ce type de manipulation.

 

Les 3 membres d’Info’OGM estiment que ces plantes médicaments pourraient s’avérer redoutables tant leur culture présente des risques non maîtrisés et qu’elles ne sont pas plus indispensables à la médecine qu’à l’alimentation.

<p>Libération 12/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres