A propos des aliments issus d’animaux clonés

Publié le 12 Oct, 2008

La Commission européenne vient de rendre public les résultats d’une enquête sur l’opinion des citoyens quant à la commercialisation d’aliments issus d’animaux clonés. 81% des 25 000 personnes interrogées en juillet, dans les vingt-sept Etats européens estiment que les effets à long terme du clonage animal sont inconnus et 84% pensent que l’on manque de recul pour juger des conséquences sanitaires à long terme des viandes et laits provenant de mammifères clonés.

58% des personnes interrogées estiment que la création de mammifères par la technique du clonage à des fins alimentaires "sera toujours injustifiable".

Rappelons qu’en septembre dernier, les députés européens s’étaient prononcés en faveur de l’interdiction du clonage de mammifères à des fins alimentaires. De leur côté, les experts du Groupe européen d’éthique des sciences et des nouvelles technologies avaient émis en janvier dernier un avis critique sur la commercialisation d’aliments issus du clonage. Enfin, en juillet dernier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments avait fait preuve d’une grande prudence sur cette question.

La Commission doit maintenant se prononcer en novembre sur la commercialisation d’aliments issus du clonage d’animaux.

Le Monde (Jean-Yves Nau) 13/10/08 – Euractiv 10/10/08 – Med Hyg.ch (Jean-Yves Nau) 10/12/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres