Avortement en Irlande du nord : épargner les foetus porteurs de trisomie 21 ?

Publié le : 16 février 2021

En Irlande du Nord, à la faveur d’une suspension de fonctionnement des institutions, la Grande Bretagne a autorisé l’avortement. Votée en juillet 2019, la loi est entrée en vigueur le 31 mars 2020 (cf. Irlande du Nord : le Parlement britannique modifie les lois sur l’avortement), malgré l’opposition non contraignante de la nouvelle assemblée, Stormont.

Les IVG sont actuellement possibles sans motif, en Irlande du Nord, au cours des 12 premières semaines de la grossesse. Une limite de 24 semaines s’applique dans les situations où la poursuite d’une grossesse comporte un risque d’atteinte à la santé physique ou mentale de la femme. Mais il n’y a pas de limite de temps en cas d’anomalie fatale du fœtus : risque de mortalité important ou grave déficience mentale ou physique.

Un parti politique, le DUP (Democratic Unioniste Party), propose une nouvelle loi pour interdire les avortements en cas de diagnostic de handicap non fatal, comme la trisomie 21. Ce qui est le cas en République d’Irlande (cf. L’accès à l’avortement accéléré en Irlande). S’appuyant sur le Disability act de 1995 qui impose aux autorités publiques de soutenir les personnes handicapées, l ’objectif est de « supprimer la discrimination » à leur encontre. Heidi Crowter, porteuse d’une trisomie 21 participe à la campagne et soutient l’initiative parlementaire (cf. IVG en Irlande du Nord : une jeune femme trisomique en appelle aux députés).

Le ministère de la santé indique que 1 091 notifications d’interruption de grossesse ont été recensées depuis l’entrée en vigueur de la loi (cf. Irlande du Nord : les premiers chiffres de l’avortement). Le gouvernement britannique fournit des fonds pour permettre aux femmes du Royaume-Uni qui souhaitent avorter de continuer à se rendre en Angleterre.

Source : BBC, Jayne McCormack (16/02/2021) – Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres