2e vague de libéralisation de l’avortement au Luxembourg

Publié le : 3 décembre 2014

Deux ans après la réforme du ministre Biltgen de 2012, laquelle avait libéralisé la loi de 1978 sur l’IVG, le Luxembourg a voté mardi après-midi une nouvelle réforme par 38 voix contre 22.

 

Cette nouvelle réforme autorise l’avortement jusqu’à la 12e semaine de grossesse, supprime les conditions requises pour avorter ainsi que la deuxième consultation obligatoire.

 

«Le projet de loi consacre le droit à l’autodétermination des femmes» qui «n’ont plus besoin de se justifier, même pas d’être en détresse» s’était réjoui le planning familial. En effet, la notion de détresse a été supprimée.

 

Enfin, l’avortement est « partiellement dépénalisé ».

 

L’opposition regrette que la promesse d’une évaluation de la précédente réforme (2012) n’ait pas été tenue.

 

<p>RTL 02/12/2014 - L'Essentiel (Jérôme Wiss) 02/12/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres