21 ans d’avortements en Espagne : Mgr Gil Hellin dénonce ce ”crime légalisé”

Publié le 19 Juil, 2006

L‘archevêque de Burgos, Mgr Francisco Gil Hellin, revient sur le 21ème anniversaire de la légalisation de l’avortement chirurgical en Espagne, le 5 juillet dernier.

En 2005, il y a eu 90 200 avortements chirurgicaux. Selon l’Insituto de Politica Familiar, le nombre d’avortements en 10 ans a augmenté de 77,5%. Avec presque 250 morts d’enfants non nés par jour, l’avortement est la principale cause de mortalité en Espagne. En Europe, 1 avortement chirurgical a lieu toutes les 30 secondes (vid. Alfa y Omega, n.506, 06-07-06).

70% des femmes qui ont avorté nient l’avoir fait car il est douloureux pour la conscience d’une femme d’admettre d’avoir tué son enfant (cfr. Granada Digital, 07-07-06).

Les nombreux programmes menés pour "éviter l’avortement" : éducation sexuelle, distribution de contraceptifs et abortifs chimiques aux mineurs… n’ont fait que banaliser la pratique d’un "crime légalisé" et en augmenter le nombre.

27,69% des femmes ont avorté plus d’une fois, 23% des enfants avortés étaient âgés de plus de 12 semaines et l’âge du premier avortement chez les adolescentes ne cesse de baisser.

Depuis la légalisation de l’avortement en Espagne, il y a eu 1 million d’avortements.

L‘archevêque de Burgos déclare : "Les horreurs du nazisme et du stalinisme ne sont pas loin de notre civilisation qui se proclame civilisation démocratique et de progrès. Sans exagérer, nous pouvons affirmer que nous sommes face à une situation totalitaire, où le plus fort impose sa loi au plus faible.

Tout cela se fait avec le consentement, au moins tacite, des politiques et des médias. (…)

Qu’arriverait-il si l’Espagne faisait appliquer la peine de mort à 85 000 personnes par an ? (…) Julian Marias, philosophe et écrivain, qualifiait l’avortement de pire dépréciation de la vie humaine dans toute l’histoire de l’humanité, s’offusquant que toute la société reste endormie et permette ce génocide sans précédent.

On commence à dire que l’avortement est mal, mais ce n’est pas suffisant. Une clameur s’élève de toutes nos régions et du monde entier jusqu’au ciel, demandant justice et pitié. Comment ne pouvons-nous pas entendre ce cri ? (…) Comment peut-on reprocher à l’Église de dénoncer cette barbarie et de sensibiliser tant de consciences endormies ? (…) On ne peut pas ne pas entendre ce cri. On ne peut pas laisser tant d’adolescentes vivre avec ce poids sur leur conscience. (…) Tôt ou tard, la vérité éclatera. N’est-ce pas ce qu’il s’est passé avec les fours crématoires d’Hitler et les purges de Staline ?".

Noticias Globales 18/07/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres