Vincent Lambert : Vers une quatrième procédure collégiale



Dans un courrier daté du 22 septembre, le Dr Vincent Sanchez a informé la famille de Vincent Lambert qu’ « une nouvelle procédure collégiale allait être engagée ». Cette quatrième  procédure « sera enclenchée "à la demande de François Lambert", le neveu de Vincent Lambert, favorable à un arrêt des traitements ».

 

La décision du 19 juillet du Conseil d’Etat avait laissé « le champ libre à cette nouvelle étape » (cf. Vincent Lambert : le Conseil d'Etat rend son jugement  et Vincent Lambert et ses médecins successifs devant le Conseil d'État).

 

Maître Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert, opposés à l'arrêt des soins et qui demandent le transfert de leur fils vers un établissement spécialisé, a estimé que cette quatrième procédure était « un moyen sérieux et intellectuellement honnête de se parler: jusqu'à présent, malgré les apparences, il n'y a jamais le souci de parler en vérité » avec le CHU.

 

A ce jour cependant, le calendrier et le protocole choisis pour réaliser de nouveaux examens n’ont pas été précisés.

 

La nouvelle intervient alors que des chercheurs ont annoncé lundi « que l'état de conscience d'un homme plongé dans un état végétatif depuis des années avait pu être augmenté grâce à une technique de stimulation nerveuse » (cf. En état végétatif depuis 15 ans, il retrouve un état de conscience minimale).


Sources: 

Afp (27/09/2017)