Vincent Lambert est mort



« C'est la mort dans l'âme que nous vous annonçons le rappel à Dieu de notre cher Vincent ». Ce matin, Vincent Lambert est décédé au CHU de Reims, à 8H24, comme l’a annoncé son demi-frère David Philippon, après avoir été privé de nourriture et d’eau pendant neuf jours.

 

Près de 1 500 personnes s'étaient rassemblées hier soir sur la place Saint Sulpice à Paris, pour prier et dénoncer la décision de mettre fin à la vie de Vincent Lambert. « Aimer n'est pas tuer » était-il inscrit sur une banderole. Ayant pris la parole, Me Jérôme Triomphe a déclaré : « Tu n'es qu'un symbole pour faire avancer le débat sur l'euthanasie », donc « tu dois mourir au nom de la loi, maintenant c'est fini ».  « Ce soir nous sommes malheureux mais le coeur en paix », a-t-il poursuivi, avant d'ajouter, ému : « Adieu Vincent, nous ne t'oublions pas ». Me Jean Paillot a ajouté que « la longue bataille juridique se termine aujourd'hui par une régression dramatique des droits ». « Vincent est un agneau qu'on mène à l'abattoir mais Vincent n'est pas une affaire, c'est un être humain », ont écrit ses parents, au chevet de leur fils. « C'est une personne handicapée qu'on est en train de tuer » s’est indignée Christine Pellen, une ingénieure de 38 ans, venue se recueillir et soutenir les proches de Vincent Lambert.

 

Sur twitter, le Pape François a appelé à prier « pour les malades abandonnés et qu'on laisse mourir. Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie, de son début jusqu'à sa fin naturelle, sans choisir qui est digne ou non de vivre. Que les médecins servent la vie, qu'ils ne la suppriment pas ». La Conférence des évêques de France (CEF) a à son tour réagi ce matin en regrettant que Vincent Lambert ait été considéré comme en fin de vie. « La notion d'acharnement thérapeutique souvent citée n'a pas lieu d'être ici, sauf à considérer que l'alimentation par sonde est un traitement démesuré ! » a déclaré Thierry Magnin, secrétaire général et nouveau porte-parole de la CEF.

 


Sources: 

AFP (11/07/19) ; Je soutiens Vincent Lambert ; Zenit, Anita Bourdin (10/07/19) - « Une société est humaine si elle protège la vie, chaque vie », tweet du pape François

source photo : pixabay