USA : naissance d’un second bébé après une greffe d’utérus



Cette Américaine est née avec le Syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser (MRKH), elle est née sans utérus. Elle a vécu « persuadée qu’elle ne serait jamais capable d'être enceinte ou d'accoucher ». Elle vient pourtant de donner naissance à une petite fille au Baylor University Medical Center de Dallas, à partir d’une greffe d’utérus.

 

Le premier bébé venu au monde suite à ce genre d’opération est né en 2014 en Suède[1]. Aux Etats-Unis, un bébé est né en 2017 à Dallas, d’une mère également atteinte du Syndrome de Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser.

 

L'hôpital n’a pas révélé « l'identité de la mère, mais affirme que la grossesse et l'accouchement se sont déroulés sans complications ».

 

[1] La greffe d’utérus a été effectuée par la gynécologue et transplantologue Liza Johannesson.

 

Pour aller plus loin :

Greffe d'utérus à partir de donneuses vivantes : autorisation d'un essai clinique français

Aux cours des journées de l’ABM, greffes de mains, greffes d’utérus : un état des lieux

Greffe d’utérus : Une femme s’apprête à donner naissance à son deuxième enfant

Echec de la première greffe d’utérus aux Etats-Unis

Première greffe d’utérus aux Etats-Unis

La première femme greffée de l'utérus est enceinte

 

 

 


Sources: 

Time (04/03/2018)