Une jeune femme handicapée mentale à qui un juge britannique avait ordonné d’avorter vient d’accoucher



En juin dernier, un juge de la Cour de protection de Londres avait ordonné à une jeune femme handicapée mentale enceinte de 22 semaines d’avorter, contre sa volonté et celle de sa mère. Cette dernière avait finalement eu gain de cause auprès de la Cour d’appel de Londres (cf. La Cour d'appel de Londres renverse le jugement qui obligeait une jeune femme, déficiente mentale, à avorter), donnant raison aux avocats qui avaient argumenté qu’ « elle devait être autorisée à accoucher ». La jeune femme vient de donner naissance à un enfant en bonne santé.

 

Dans la même juridiction, un cas similaire a donné lieu à une conclusion contraire cette semaine : la Cour de protection de Londres a ordonné à une jeune femme handicapée mentale enceinte de 12 semaines d’avorter (cf. La Cour de protection de Londres ordonne à une jeune femme handicapée mentale d'avorter), jugement qui n’a pas été contesté.

 


Sources: 

Premier (16/10/2019) - Woman with learning disabilities at centre of abortion fight gives birth