Un trafic d’organes démantelé en Bulgarie



En Bulgarie, les autorités ont démantelé un réseau criminel de trafic d'organes. Trois hommes et une femme ont été inculpés vendredi pour avoir « recruté des donneurs de reins qu'ils ont mis en contact avec des personnes ayant besoin d'une transplantation rénale », a indiqué à la presse le procureur Dimitar Petrov. Les transplantations ont été réalisées dans un hôpital, en Turquie, grâce à des faux papiers faisant croire que le donneur et le receveur étaient parents, a-t-il ajouté. Depuis février 2019, au moins cinq personnes ont déjà bénéficié d'une greffe de rein grâce à ce trafic, « deux autres patients et trois donneurs potentiels étant en attente d'une intervention chirurgicale ».

 

Les patients ont versé entre 50 000 et 100 000 euros pour une transplantation, a ajouté la procureure Siyka Mileva. Les donneurs, principalement sans-emplois, pauvres et endettés, recevaient quant à eux entre 5 000 et 7 000 euros après l'intervention chirurgicale.


Sources: 

LCI (14/09/2019) - Bulgarie : un réseau de trafic de reins démantelé