Un rapport néerlandais favorable à la création d'embryons humains pour la recherche



Le Conseil de la santé néerlandais recommande que les scientifiques soient autorisés à créer des embryons humains à des fins de recherche, ce qui ouvrirait la voie aux manipulations génétiques de ces embryons, par les techniques d’ « édition du génome ».

 

Le rapport du Conseil de la santé, présenté mardi au ministre de la Santé Edith Schippers, demande au gouvernement d’abandonner la règlementation en vigueur, qui permet aux chercheurs d’utiliser les « embryons surnuméraires » issus de fécondation in vitro (FIV). Le Conseil suggère une mise à jour du « cadre juridique et moral », permettant la création d’embryons pour la recherche selon « de strictes conditions ». Modifier ainsi la règlementation, permettrait aux chercheurs d’ « éditer le génome » des embryons, manipulations qui sont moins aisées sur les embryons surnuméraires.

 

Cette revendication a soulevé la critique : il s’agit d’une « pente glissante », ce serait « utiliser la vie humaine comme un outil de recherche ».


Sources: 

Bioedge, Xavier Symons (1/04/2017)