Un juge britannique autorise les médecins à laisser mourir un nourrisson contre l’avis de ses parents



Connie Yates et Chris Gard « ont poussé un ‘non !’ de désespoir » lorsque le juge a estimé que  les médecins du Great Ormond Street Hospital de Londres devaient cesser de maintenir en vie, Charlie, leur enfant âgé de 8 mois. Charlie Gard souffre d’une maladie mitochondriale qui a endommagé son cerveau. 

 

Alors que les experts consultés par la cour ont estimé que Charlie ne pourrait jamais guérir, ses parents souhaitaient l’emmener aux Etats-Unis pour le soumettre à un essai de traitement soignant sa maladie. Une campagne, menée au nom de leur enfant, a permis à Connie Yates et Chris Gard de récolter plus de 1,2 millions de livres sur Internet pour financer ce traitement.

 

D'après l’avocate de la famille, Laura Hobey-Hamsher, les parents « anéantis » par la décision judiciaire envisage d’interjeter appel.


Sources: 

AFP (11/04/2017)