Un donneur d’organes transmet un cancer du sein aux quatre receveurs



Un rapport de l’American journal of transplantation fait mention de quatre receveurs de greffe atteint d’un cancer du sein après avoir reçu les organes d’une même donneuse. Celle-ci n’avait aucun antécédent médical et a donné ses reins, ses poumons, son foie et son cœur. Le receveur cardiaque est décédé cinq mois plus tard d’une septicémie.  Entre 16 mois et 6 ans après la transplantation, les quatre autres receveurs ont développé un cancer du sein dérivé du donneur. Trois d’entre eux sont décédés des suites de ce cancer. Le patient qui avait reçu le rein droit à subi une néphrectomie, son immunosuppression a été stoppée et il a été traité par chimiothérapie. Ces mesures ont permis une rémission complète.

 

« Ce cas unique montre les conséquences souvent fatales du cancer du sein dérivé du donneur » écrivent les auteurs ; ils constatent aussi l’efficacité du retrait de l’organe et de l’arrêt des immunosuppresseurs.

 


Sources: 

Medical press (11/09/2018)