Un Britannique se revendique premier « cyborg » du monde, mi-homme mi-robot



Une antenne branchée dans le cerveau depuis 2004 permet à Neil Harbisson, atteint d’achromatopsie depuis la naissance, une affection qui le condamnait à voir en noir et blanc, de voir les couleurs. Il s’agit d’un capteur qui transforme les ondes lumineuses en vibrations que son cerveau a appris à analyser. Cette technique est comparable au phénomène naturel -mais rare - de la synesthésie, un phénomène qui permet de percevoir avec plusieurs sens à la fois : d’entendre les couleurs, de voir les sons…

 

Homme réparé ou homme augmenté ? (cf. De la « réparation » de l’homme à son « augmentation », où commence le transhumanisme ?) Neil Harbisson affirme lui-même : « Je vois ça comme une partie de mon corps, non pas un appareil, mais un organe. Je ne porte pas une antenne, j’ai une antenne. Elle fait partie de moi ». Il explique que grâce à son implant, il peut voir plus que la réalité commune, les infrarouges, les ultra-violets, et même voir à distance, grâce à une connexion Internet dans son cerveau, par exemple des paysages de l’espace.

 

L’homme d’origine britannique se considère donc comme le premier « cyborg » au monde et pense qu’il y en aura de plus en plus. Son antenne apparaît sur la photo de son passeport, preuve selon lui que le gouvernement britannique reconnaît bien qu’elle fait partie de lui. « De plus en plus d’humains se considèrent comme cybernétiques ou cyborgs (…), dans le futur nous verrons des gens avec des parties organiques et des parties cybernétiques et (…) les gouvernements devront accepter doucement ces changements, que certains de leurs citoyens seront partiellement hommes et partiellement technologie », a-t-il expliqué devant le World Government Summit, un forum qui se tient tous les ans à Dubaï, où se discutent innovation, technologie et futurisme.

 

Neil Harbisson est le co-fondateur de Cyborg Society et de Transpecies Society, qui représentent les personnes qui ne se considèrent pas humaines. Le nombre de leurs membres reste inconnu.


Sources: 

Daily Mail (14/02/2018)