Un appel pour que soit "respecté ce droit fondamental à être un homme jusqu’au bout de sa vie"



Alors que les visites sont réduites au maximum et que l’absence des bénévoles se fait durement ressentir dans les hôpitaux, Mgr de Sinety, vicaire général du diocèse de Paris, lance un appel pour que soit « respecté ce droit fondamental à être un homme jusqu’au bout de sa vie : que ceux qui en expriment le désir, ou dont la famille le manifeste puissent bénéficier de la présence du ministre de leur religion à leurs côtés pour prier avec eux et pour eux, pour leur tenir la main, pour ne pas les laisser mourir dans bénéficier d’un accompagnement spirituel ». Dans certaines paroisses de Paris, « des personnes volontaires se sont confinées auprès des SDF » ou dans les Ehpad, « des personnels, là encore volontairement, font cette démarche pour rester auprès de leurs pensionnaires », il considère que de même, alors que certains s’en sont vu refuser l’accès, dans les hôpitaux ou les maisons de retraites « de nombreux prêtres sont aussi désireux de se rendre disponibles pour accompagner humainement et spirituellement ceux qui le désireront ».

 

Pour aller plus loin :

Coronavirus : il est urgent de « diffuser très rapidement la culture palliative »


Sources: 

Le Figaro, Jean-Marie Guénois (30/03/2020)