Un anglais sort de son coma juste avant d'être "débranché"



Martin Jervis, britannique de 61 ans, a été victime d’un accident vasculaire cérébral qui a nécessité une lourde opération. Les médecins considéraient qu’il « avait des chances infimes de s’en sortir », et ses proches, en accord avec l’équipe médicale, refusaient tout acharnement thérapeutique et pensaient « abréger ses souffrances ».

 

Mais deux semaines après son entrée dans le coma, et « quatre heures avant le scan final qui devait déterminer quand il serait temps de débrancher la machine qui le maintenait artificiellement en vie », Martin Jervis a « soudain ouvert les yeux ».

 

« C'était un choc complet » selon son épouse. Une surprise aussi pour l’équipe médicale qui avait établi un « état de mort cérébrale ». Le fils relate : « Il a serré sa main, bougé sa jambe gauche sur commande et suivi les doigts de l'infirmière avec ses yeux ! […] Son chirurgien n'arrivait pas à le croire, il n'avait jamais vu un patient se réveiller après un accident cérébral si horrible ».

 

Bien que « toujours souffrant » et encore sous « ventilateur pulmonaire », il se remet de jour en jour et « sa famille pourra bientôt l'accueillir à la maison ». 


Sources: 

Closer, Coralie Vincent (22/09/2017)