Transhumanisme : « L’enjeu majeur, c’est la dignité de l’homme »



Interrogé sur l'idéologie de « l’homme augmenté », le père Tanguy-Marie Pouliquen met en garde sur son enjeu majeur, la dignité de l’homme.

 

Pour lui, l’évolution de l’homme occidental est un fait. Les révolutions technologiques et digitales ont profondément modifié son rapport au monde en le dégageant des contingences matérielles, et en le rendant plus libre d’orienter sa vie à sa guise. Mais la technique « peut aussi être un leurre ».

 

« Nous sommes en train de changer de paradigme » explique-t-il. La fusion annoncée entre l’intelligence humaine et l’intelligence artificielle met en jeu la dignité de l’homme : « La révolution numérique risque de reléguer l’homme au second plan », et « fascinée par cette nouvelle puissance, notre raison, instrumentalisée, risque de perdre son sens interne : désirer d’abord d’être entièrement humaine ».

 

Mais même si la technique est invasive et qu’elle influe sur nos comportements, il nuance : notre « ‘identité humaine’, qui n’appartient ni aux grands singes, ni aux animaux domestiques, reste fondamentalement la même ». Sans être figée pour autant : la personne est invitée à grandir.

 


Sources: 

Famille chrétienne (n°1989)