Texas : Des journalistes condamnés suite à la diffusion des vidéos du Planning Familial américain



David Daleiden et Sandra Merritt, du Center for Medical Progress, ont été inculpés lundi par un jury populaire[1] du Texas « qui se prononçait sur une vente supposée de tissus de fœtus par un planning familial ». Le jury a accusé les deux journalistes « d’avoir falsifié un dossier du gouvernement », et a par ailleurs « conclu que le planning familial n’avait violé aucune loi ».

 

Cette décision fait suite à la polémique née de la diffusion depuis cet été de vidéos tournées en caméra cachées par le Center for Medical Progress (CMP), une association de journalistes américains (cf. Le Planning Familial : Une entreprise au cœur de la vente d’organes d’enfants avortés).

 

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a précisé que « la décision du jury n’aurait pas d’impact sur l’enquête menée par l’Etat sur cette même affaire ». « L’Etat du Texas continuera à protéger la vie, et je continuerai à soutenir la législation qui interdit la vente ou le transfert de tissus de fœtus » a-t-il déclaré.

 

La Cour Suprême des Etats Unis devrait par ailleurs examiner le 2 mars prochain  « la question ultra sensible de la légalité des restrictions posées par l’Etat du Texas aux cliniques pratiquant des avortements » (cf. Restriction de l’avortement au Texas : la Cour Suprême s’empare de la question ; La Cour suprême des Etats-Unis va examiner la question de l'avortement).

 

 

[1] Ensemble de citoyens chargés de rendre un verdict dans un procès

 


Sources: 

AFP (26/01/2016)