Tests prénataux non invasifs : un marché estimé à 2319 millions de dollars d’ici 2027



Dans son rapport intitulé U.S. Non-Invasive Prenatal Testing Market : Demand Analysis & Opportunity Outlook 2027, la société Research Nester, « leader dans le domaine des études de marché stratégiques et du conseil », prévoit une croissance de 12,52 % du marché des tests prénataux non invasifs (DPNI, ou NIPT[1]) aux États-Unis. « Le test prénatal non invasif est une méthode de dépistage consiste à déterminer toute anomalie chromosomique chez le fœtus. » Le marché devrait atteindre « 2 318,81 millions de dollars » d’ici 2027 en raison d’une « demande croissante de tests prénataux, en particulier au cours des premier et deuxième trimestres ».

 

Les analystes prévoient que, parmi les différents produits disponibles, « le segment des systèmes de séquençage de prochaine génération devrait détenir la plus grande part du marché en raison de la plus grande rapidité de séquençage et du coût réduit des tests ». En termes d’application, « le segment de la trisomie devrait connaître la plus forte croissance au cours de la période de prévision ». Cependant, les analystes estiment que « les politiques gouvernementales strictes et l'imprécision des méthodes de DPNI devraient tempérer la croissance du marché dans les années à venir ».

 

Selon les Nations unies, « environ 3 000 à 5 000 enfants porteurs de trisomie 21 naissent chaque année ». Une anomalie génétique qui concerne « environ 250 000 familles aux États-Unis ».

 

Pour aller plus loin :

PMA, la consécration du marché du corps humain servie par les dérives du droit

Covid-19 : révélateur du business de la procréation ?

« Nous avons tous la même valeur et nous devrions tous avoir la même valeur »

Jean-Marie Le Méné : "Le DPNI est un dispositif qui a l’obsession de l’exhaustivité et la hantise de rater la cible"

Angleterre : moins de bébés trisomiques à cause du DPNI

Fille ou garçon ? Le DPNI pour identifier le sexe même en cas de grossesse gémellaire

Au Royaume-Uni, des publicités pour le DPNI retirées

Dépistage de la trisomie 21 : nous courons tête baissée le risque de la déshumanité

 


[1] Pour non-invasive prenatal testing.

 


Sources: 

USA Today, Comserve (14/05/2020)