Scandale des trachées artificielles : la septième patiente meurt



Le chirurgien italien Paolo Macchiarini, qui avait « accédé à une renommée mondiale en 2011 en réalisant la première greffe mondiale d’une trachée artificielle en plastique devant être colonisée par des cellules souches du patient ». Ses travaux publiés à l’époque dans le journal The Lancet  (cf. Une greffe effectuée à l'aide d'une matrice bioartificielle) se sont révélés falsifiés, et les morts successives de ses patients ont provoqué un scandale. Il est aujourd’hui visé par une enquête de la police suédoise.

 

L’une des dernières survivantes de ces opérations, Yasim Cetir, a « souffert de terribles complications » et est décédée dimanche soir. 


Sources: 

AFP (20/03/2017)

Photo: Pixabay / DR